Combattre la légionellose grâce au carnet sanitaire

Le carnet sanitaire : tout ce que vous devez savoir et appliquer.

Hum Hum. Sortez vos stylos et ouvrez vos cahiers. Leçon du jour : réglementation et gestion du carnet sanitaire. 3 minutes : c’est le temps d’attention nécessaire pour décrocher la mention et exceller dans le suivi de vos installations !
Futurs bacheliers du carnet parfait, à vos prises de note !


Chapitre 1 : Définition du carnet sanitaire

Généralement sous format papier, le carnet sanitaire est le support par excellence du suivi des opérations d’entretien et de surveillance des installations d’eau et d’air.

légionelle c'est quoi

Aussi appelé carnet de santé des réseaux d’eau, il assure en effet la traçabilité de l’ensemble des interventions des équipements jugés sensibles aux risques de contamination bactériologique, notamment les risques de légionelles. (Pour en savoir plus, consultez notre article sur les légionelles)

Evidemment, il garantit le sérieux de votre personnel en charge de la maintenance des réseaux d’eau qui se doit d’effectuer un contrôle parfait des installations en adéquation avec les exigences sanitaires. Important donc.

En fait, l’utilisation du carnet sanitaire est multiple :

  • Tout d’abord démontrer la connaissance des installations.
  • Mais aussi valider les interventions précédemment effectuées ou en cours.
  • Et enfin, justifier la mise en place du suivi.


Les VERY-FIABLE GAMMEO :

En utilisant l’application Gammeo, vous disposez de votre carnet sanitaire à tout moment ! Fini le papier et les risques qui lui sont liés : une version digitalisée vous offre plus de confort et de sécurité ! Génial !


Chapitre 2 : Obligations

L’arrêté du 1er février 2010 (Consultez l’arrêté du 1er février 2010 dans sa totalité) relatif à la surveillance des légionelles dans les installations de production, de stockage et de distribution d’eau chaude sanitaire (ECS) confère au carnet sanitaire son caractère obligatoire.Alors attention !

légionellose

Équivalent au registre de sécurité, il est en fait l’unique et seul outil qui prouve la bonne gestion de vos installations et le suivi consciencieux des points de contrôle des services sanitaires.Et oui !

La théorie du « J’écris / J’agis / Je suis »

Votre mission, si vous l’acceptez, est donc d’agir selon 3 axes :

  • D’abord, la rédaction des procédures d’analyse et de surveillance de vos installations :  l’objectif est de lister les zones soumises aux contrôles.
  • Puis la mise en œuvre du contrôle des installations : il s’agit de mettre en pratique les moyens nécessaires au bon suivi des installations et ainsi de garantir la traçabilité des actions effectuées.
  • Enfin, l’amélioration continue : il est question d’anticiper les améliorations possibles pour éviter toute forme de dysfonctionnement susceptibles de se produire sur les installations.


Les VERY-FIABLE GAMMEO :

La réglementation et les données obligatoires du carnet sanitaire sont déjà paramétrées sur l’application Gammeo : ainsi gain de temps et optimisation garantis vous attendent !



Chapitre 3 : Composition du carnet sanitaire

Pour être également considéré comme réglementaire, le carnet sanitaire doit regrouper quelques informations obligatoires, qu’on divise ainsi en deux parties :

D’abord, une partie administrative relatant :

  • Premièrement, les informations générales de l’établissement (coordonnées, nom des intervenants, plans, réglementation…)
  • Puis, la description des installations (plans des réseaux actualisés)
  • Et enfin, les contrats de maintenance des installations chauffage, climatisation, réseau d’eau

Egalement, une partie opérationnelle indexant :

1 : La présentation des travaux qui doit :

  • Consigner l’ensemble des travaux réalisés dans la partie « Suivi de travaux » de votre carnet sanitaire
  • Permettre une vision globale de l’historique du réseau relative aux travaux programmés (améliorations, agrandissements…) ou aux travaux curatifs (réparations, mise en conformité suite à des problématiques ou du vieillissement)
  • Vérifier la bonne réalisation des travaux effectués (désinfection de l’eau, analyse des légionelles, mise à jour des plans)
  • Noter les coordonnées des prestataires à l’origine des interventions pour un meilleur suivi.
  • Les résultats d’analyses.

2 : Les relevés de températures.

3 : Les opérations de maintenance et d’entretien réalisés. Découvrez sur l’application Gammeo à quelle fréquence chaque équipement doit être revu, et par qui.

carnet sanitaire

NB : Bien sûr, la liste des opérations présentée est assurément non exhaustive 😉

4 : Enfin, les actions amélioratives des opérations d’entretien, de maintenance et de surveillance.

Finalement, votre carnet sanitaire doit présenter l’ensemble des enregistrements nécessaires au bon suivi des installations.

Les VERY-FIABLE GAMMEO :

En conclusion, vous obtiendrez performance et productivité, grâce à l’application Gammeo qui intègre directement votre carnet sanitaire. Vous êtes alors déchargez du travail fastidieux d’écriture. Le rêve quoi !


Alors, votre soif de connaissance n’a aucune limite ? Demandez notre démo sur le site Gammeo si ce n’est pas déjà fait !


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est détente-gammeo-1.png.
Et voilà le travail, merci Gammeo !